Email: dominique.champagne@gmail.com​
 

Socialisez

Montréal, Québec

Facebook

  • Instagram Social Icon

instagram

Please reload

Blogs récents

La triade de l’athlète féminine; quand le sport tourne mal chez la femme.

March 10, 2016

 

Nous sommes toujours impressionnées par l’effort monumental que font les athlètes pour arriver à des résultats aussi spectaculaires. Elles s’entraînent du matin au soir avec discipline et persévérance. Pourtant, faire de la compétition dans les sports ou seulement s’entraîner beaucoup peuvent avoir une tournure dramatique pour la santé de ces femmes. Prenez le temps de vous questionner. Avez-vous ces symptômes?

 

Qu’est-ce que « la triade de l’athlète féminine»? Voici les trois composantes.

 

1.Vous avez de moins en moins d’énergie ou vous souffrez d’un trouble alimentaire (boulimie,anorexie, hyperphagie, orthorexie…)

 

Lorsque nous nous entraînons de façon intensive, sans repos et dénué d’un apport alimentaire suffisant, la dépense énergétique est beaucoup trop grande comparé aux gains. Il s’ensuit alors une fatigue chronique et une panoplie d’effets indésirables comme des maux de têtes, de l’anémie, des douleurs articulaires, une perte de concentration et plus! Plusieurs personnes s’empêchent de manger des aliments particuliers par peur de prendre du poids et cela peut créer d’important débalancement hormonal ainsi que nutritionnel.

 

2.Dérèglement menstruel

 

Nous observons chez les athlètes une diminution ou une absence totale des règles menstruelles. Cela peut sembler merveilleux pour quelques-unes, mais les conséquences sont graves pour la santé de nos hormones, de nos os, et des organes.  Notre corps est naturellement fait pour avoir des règles, c’est dans notre conception et pas pour rien!

 

3.Détérioration des os

 

Puisque le niveau d’estrogène est bas, que l’apport alimentaire et donc de calcium est insuffisant, cela crée des os fragiles qui risquent de subir des fractures sévères qui vont s’empirer d’année en année. L’ostéoporose a beaucoup plus de chance de faire partie de nos conditions très jeune.

Si vous observez ces composantes chez vous, il y a de grands risques pour votre santé. Peu importe l’activité physique que vous faites, l’intensité ne vaut pas le coup de mettre votre corps en danger. Demandez-vous si vous le faites par obligation, ou bien est-ce un entraîneur ou un parent qui vous oblige et rectifiez le tir en vous exprimant ou en demandant de l’aide.

 

Quelques trucs seraient d’avoir un journal pour marquer vos menstruations, de ne pas sauter un repas, de garder des collations prêtes, de ne plus subir de pression d’autrui et d’apprécier l’activité que vous faites!

Soyez à l’écoute et prenez soin de vous! Vous n’avez qu’un seul corps pour toute votre vie!

Please reload

Follow Us
Recherche par tag
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square